La relâche. Un rapide coup d’oeil à ton agenda pour te rappeler que le terme est beau sur papier, mais que dans les faits, la semaine qui t’attend est l’antonyme de relâche et d’oisiveté puisque tous tes profs se sont donné le mot pour prévoir la remise des travaux le lundi suivant. 

Personnellement, je n’ai jamais été très productive ni focus en restant à mon appartement puisque, curieusement, les moments où ma matière grise est la plus sollicitée est aussi celle où je me découvre à ranger mes épices en ordre alphabétique:

« Curcuma, est-ce que ça va avant ou après coriandre ? » 

Avant de te rendre à Paprika, je te suggère quelques cafés parfaits dans les Cantons pour te déposer et rendre tes sessions d’études plus agréables: 

 

1- Café Les Estries

 

Quatre mots: Latté tarte à la citrouille (ok, 5 finalement). 

J’aurais pu arrêter ici, mais je vais continuer.

Aménagé à même l’Auberge jeunesse Magog-Orford, à Magog, le café Les Estries est une véritable perle. Dans ma définition personnelle de havre de paix, ce lieu apparaît. Paisible, chaleureux et joliment agrémenté de beaucoup de plantes (allô, la belle luminosité naturelle!) Autre avantage majeur: l’endroit dispose de beaucoup de places assises tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. 

Et, bonus, un rabais de 10 % est offert à la communauté étudiante! 

2- Ø Café Nordik

 

Attention, cet endroit ayant pignon sur rue sur la rue Belvédère Sud, à Sherbrooke, crée une dépendance.

Une enseigne en bois au design minimaliste dressée devant un bâtiment en briques rouges surgit tel un phare dans la nuit pour les assoiffé.e.s du précieux liquide torréfié. 

Ce café est la résultante de voyages faits par la propriétaire dans les contrées scandinaves. Intriguée par leur titre de gens les plus heureux au monde, cette sympathique entrepreneure a voulu matérialiser le concept dans ce lieu invitant.

Véritable ode au Hygge (prononcer «hu-ga», pas « Hu-go », ni «Hi Geneviève »), ce terme d’origine danoise et norvégienne désigne un art de vivre et une quête du bonheur au quotidien. 

Clairement, c’est ce que l’endroit dégage et tu auras fort probablement des envies de renouveler ton décor et qui sait, de renouer avec le gruau.

 

Crédit photo: Ø Café Nordik

 

Je suggère TRÈS fortement de commander le smørrebrød. Je pense que j’ai pleuré… de bonheur en le dégustant. Littéralement.

Mission accomplie Ø Café Nordik.

 

3- Brûlerie Faro de Lennoxville

 

On connaît celui du centre-ville de Sherbrooke dont la réputation n’est plus à faire et dont les places disponibles restantes trouveraient preneur sur Eventbrite, mais son homologue de Lennoxville mérite amplement de prendre l’autobus du circuit #2 pour s’y rendre. Je lui décerne d’ailleurs le prix de l’endroit qui diffuse les meilleures playlists. Donc, ce n’est pas si grave si tu oublies tes écouteurs dans l’autobus en t’y rendant. 

Le choix de pâtisseries est hallucinant et le chaï latté est divin!

 

4- Le Refuge – Café de montagne

 

Destination idéale pour la fin de semaine. 

Tu te lèves un matin très motivé pour un roadtrip?  Par contre, tu te rappelles -brutalement- que les déplacements interrégionaux ne sont pas recommandés et que ton équipe attend ta partie de travail pour demain matin? J’ai un bon compromis à te proposer: 

Roule jusqu’à Austin en chantant à tue-tête comme s’il n’y avait pas de lendemain. Dirige-toi vers Le Refuge-café de montage annexé à La Savonnerie des diligences. 

Commande un savoureux café, ajoute un savon au sapin baumier. Ah, et tant qu’à y être, complète ta commande avec une tasse en émail à l’effigie de la Savonnerie.

#enastuvraimentbesoin #oui

BOOM! Ta dose de caféine, l’achat du cadeau de Noël de ton paternel et une tasse-souvenir incroyable.

 

5- Bistro Kàapeh Espresso

 

Cet endroit! Les places tout au fond du local sont l’endroit tout indiqué pour procrastiner (soyons honnêtes!) et admirer les torrents de la Rivière Magog. J’ai toujours l’impression que le temps se met sur pause lorsque je traverse le seuil de la porte et que j’hume le grain torréfié tout en me répétant tel un mantra « je veux un mur en briques dans ma future maison ».

Si tu réalises que de commander 3 allongés, c’était probablement de l’abus, prends une pause et vas te dégourdir en marchant à la Promenade de la Gorge de la Magog.

 

Bonne semaine de relâche, là!

 

Laisser un commentaire