Octobre, déjà! Les feuilles commencent peu à peu à recouvrir le sol. C’est le temps où jamais d’aller marcher dans le bois pour admirer la myriade de couleurs que revêtent les arbres feuillus et pour s’aérer l’esprit. Et, ça tombe bien parce que ce ne sont pas les sentiers de randonnée qui manquent dans les Cantons-de-l’Est!

Pas besoin d’être commandité par MEC pour aller se réchauffer les quadriceps peu importe la météo du moment! Ça te permettra – au retour de ton défi sportif- d’apprécier davantage toutes les recettes impliquant des courges que ta mère t’a cuisinées.

« Oublie pas de manger okay?!  Ceci est un potimarron farci au tempeh.
30 minutes à 375 degrés.
Mom xox »

Voici quelques propositions de randonnées qui devraient être moins achalandées que les très populaires (et toujours aussi agréables!) monts Orford et Sutton , là où tous les touristes s’étant rendus en Gaspésie cet été ont migré. Voici donc trois choix de randonnées qui valent le détour:

Parc de la Gorge de Coaticook

Crédit photo: Tourisme Coaticook

Envie de te dégourdir les jambes sans trop t’éloigner de Sherbrooke parce que tu as un examen lundi matin et il faut absolument que tu sois de retour à l’appart avant la tombée du crépuscule? Profites de ta demi-journée pour aller au Parc de la Gorge de Coaticook. En plus de se mériter le titre du plus long pont suspendu AU MONDE, le parc accueille aussi un réseau de sentiers de randonnée pédestre de trois boucles (3,5 km, 2 km à 6,5 km et 8,5 km).

Ensuite, tu pourras amplement mériter ta crème glacée 4 boules trempée dans le chocolat saupoudrée de bonbons à la Laiterie de Coaticook et profiter d’un rush de sucre pour retourner étudier.

Mont Saint-Joseph 

Crédit photo: Rémi Boucher – Parc national du Mont Mégantic

Le Parc national du mont Mégantic compte trois sommets dont celui du mont Saint-Joseph. Le plus haut soit celui dont porte le nom du parc et où gît l’ASTROLab est, habituellement, fort prisé des gens aux mollets d’acier qui ont un autocollant « Jamais sans mon Camelbak » apposé sur le pare-choc arrière de leur véhicule 4×4. La boucle du mont Saint-Joseph dont le chemin d’accès est situé l’autre côté de la route est habituellement moins achalandé. D’une altitude de 1065 mètres, cette section de la chaîne des Appalaches t’offrira des pentes escarpées et d’excellents points de vue panoramiques. Ce sera non seulement un bon moyen de tester ton cardio, mais aussi de vérifier si tu as bien choisi ta dernière paire de bottes de randonnée.

8,5 kilomètres de pur bonheur et de « j’aurais pas dû prendre un extra poutiné hier soir ».

Toutefois, prends le temps de réserver ton droit d’accès quotidien pour ne pas brûler du gaz pour rien et arrive tôt!

Owl’s Head 

Crédit photo: owlshead.com

Dans la pas si lointaine contrée de Potton se dresse majestueusement Owls Head. Tu auras à peine entamé l’ascension que tu te surprendras à vouloir monter à reculons puisque la pente principale offre une vue époustouflante sur le Lac Memphrémagog. Une randonnée où le terme abrupt prend tout son sens durant 5,1 kilomètres.

Les chiens sont permis et en plus, c’est gratuit!

Ne manque pas le sentier caché derrière les bâtiments verts puisque c’est là où se trouve le vrai sommet! En t’y rendant, prends le temps d’admirer la célèbre fusée qui gît devant le dépanneur de Potton, site qui, je crois, figurera bientôt sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Clairement, un cliché post-rando devant cette oeuvre d’art sur Instagram qui battra à plates coutures tous tes amis qui sont allés aux pommes.

Bonne rando!

Laisser un commentaire